Définition de la permaculture à VAIHUTI FRESH !

"La permaculture est un ensemble de pratiques agricoles, mais pas seulement, qui vise à développer une agriculture durable (la moins dépendante possible d’intrants chimiques notamment) en plaçant la notion de design au coeur du système. Contrairement à ce que beaucoup de gens peuvent penser, cela ne consiste pas à planter puis laisser pousser tout seul pour avoir une production abondante ! Aborder ma permaculture sous cet angle , c’est être voué à l’échec. De même cela ne signifie pas bannir les intrants  ou les produits de traitements biologiques, mais les utiliser au mieux en développant un design qui permet de mettre en place des synergies entre les éléments du système agricole. Ceci permet par exemple de diminuer l’utilisation des intrants et des produits de traitement car les insectes néfastes aux cultures sont moins présents en raison de l’abondance de leurs prédateurs naturels. L’un des principes de la permaculture est également de maximiser les  rendements, en particulier maraîchage. Nous nous sommes donc orientés vers la permaculture car elle propose, avec l’agro-écologie, des solutions économiquement viables aux problèmes poses par le modèle de production conventionnel qui s’essouffle, notamment par ce qu’il décapitalise en perdant son principal outil de production à savoir le sol. L’érosion des sols arables est un problème majeur  dans le monde, et encore plus en milieu tropical avec les pluies intenses qui entraînent sédiments, herbicides et pesticides dans nos lagons. La permaculture et l’agro-écologie permettent de recapitaliser, en améliorant les sols d’année en année vers des sols très fertiles, et en réduisant fortement les problèmes de pollutions générés par l’érosion des sols, c’est une agriculture d’avenir."

Thierry LISON DE LOMA

Conseils  de Thierry : “Avant de se lancer dans l’agriculture bio, l’agro-écologie ou la permaculture, passez un maximum de temps à vous former dans une ferme bio qui produit, apprenez les détails pratiques et les bons gestes chez des professionnels. Se confronter à la réalité des pratiques plutôt que de baser son projet sur des videos trouvées sur Internet qui semblent laisser penser que la permaculture c’est facile et que tout pousse tout seul en abondance !”